Entre art et science : les notes

Dans mon dernier article, j’ai partagé quelques réflexions personnelles sur ma vision des dispositifs étiquetés comme « art et science ». Et j’ai été ravie de voir naître des discussions à ce sujet sur twitter, y compris avec des personnes n’ayant pas le même point de vue que moi (parce que les débats entre personnes du même avis c’est confortable mais pas très enrichissant). Si vous voulez que vos remarques puissent être facilement accessibles aux personnes qui liront les articles associés, n’hésitez pas à utiliser l’espace commentaire : il est là pour ça.

J’avais également profité de cet article pour vous recommander des projets art et science que je trouve réussis dans le domaine de la bande dessinée. Aujourd’hui je vous propose une autre thématique qui, attention, risque de vous occuper pendant un moment : la musique !

L’idée n’est pas de vous partager du contenu de vulgarisation concernant la musique (même s’il en existe de grande qualité sur internet, notamment cette vidéo de David Louapre et Vled Tapas sur les mathématiques et la musique) mais bien des œuvres artistiques comprenant une forte dimension pédagogique. Commençons par… des chorégraphies.


Si vous aimez la danse et les sciences, je vous recommande de suivre les résultats du concours annuel « Dance your PhD ».

Organisé depuis 12 ans par le magazine Science et l’Association américaine pour l’avancement des sciences, il s’adresse aux doctorants et jeunes docteurs qui, pour candidater, doivent envoyer au jury la vidéo d’une chorégraphie représentant leurs recherches… dans laquelle il faut qu’ils apparaissent eux-mêmes. Un sacré défi ! Au cas où : l’appel est en cours pour l’édition 2020…

Évidemment, comme dans tout concours, les candidatures sont très différentes les unes des autres. Le niveau de danse et le niveau de vulgarisation varient. Beaucoup des vidéos sont en fait des chorégraphies surtitrées pour expliquer les phénomènes scientifiques représentés mais c’est un format que j’aime beaucoup. D’une part parce qu’il est très humain : le choix de la musique et de la chorégraphie en disent beaucoup sur les jeunes chercheurs participants. Et d’autre part parce qu’il y a des petits bijoux, que ce soit en termes de vulgarisation ou de créativité.

J’aime notamment beaucoup cette vidéo de 2016 représentant la transcription des ARN via la valse, celle-ci sur la réponse immunitaire au cancer et ce bijou sur la théorie des nœuds (avec un lien en description pour aller plus loin sur la partie mathématiques). Je trouve que les trois mêlent efficacement danse et contenu pédagogique. Les messages passés ne sont pas forcément très compliqués, mais on s’en souvient et, pour la troisième, on récupère un peu de vocabulaire au passage.

Ce qui me plait globalement dans ce concours c’est qu’il y en a vraiment pour tous les goûts, avec des performances très narratives (ici ou ), d’autres clairement axées sur l’incarnation de molécules ou de cellules (ici ou ) et d’autres qui mêlent les deux (comme ici).
 
D’ailleurs, quitte à avoir à nouveau passé quelques heures à me perdre sur YouTube, je profite honteusement de ce billet pour partager des vidéos que j’aime même si leur contenu en terme de vulgarisation n’est pas forcément énorme : celle-ci, qui place la barre « talent caché de doctorant » très très haut (oui, la doctorante et la danseuse sont une seule et même personne) et celle-ci, dont je trouve les costumes et les attitudes merveilleux.

Et je vous propose de terminer en beauté avec cette magnifique comédie musicale en mode swing sur les supraconducteurs, qui, en plus d’être très pédagogue fait une parfaite transition pour aborder la vulgarisation en chansons !


Il y a quelques incontournables dans la catégorie des chansons scientifiques. Les plus biologistes d’entre vous penseront peut-être à deux vieilles publicités de Bio-Rad, pour une machine et un mix à PCR. L’effort de vulgarisation n’est pas énorme parce que ces vidéos s’adressent à un public qui connait déjà la thématique, mais force est de constater qu’il y a du contenu.

Plus récent, plus éclectique et plus pédagogue (mais toujours aussi anglophone), il y a la chaîne A capella science qui, comme son nom l’indique, a pris le parti de vulgariser en chanson ET en faisant tous les instruments a capella. Si vous ne connaissez pas déjà, prenez quelques minutes pour découvrir, mais je ne garantis pas que vous puissiez retourner à une activité normale après la première vidéo. Et si vous connaissez déjà, soyons honnête, vous allez sans doute aller écouter une chanson quand même pour le plaisir !

Mes deux vidéos préférées : CRISPR-Cas9 sur l’air de Mr Sandman (elle reste dans la tête par contre, je vous aurai prévenus) et un topo sur l’entropie sur un air de Billy Joël qui est une vraie prouesse de réalisation vidéo, je vous invite à jeter un coup d’œil au making of.

Mais nous venons à peine d’entrebâiller la porte, car il y a énormément de chansons liées aux sciences sur internet. Parmi les incontournables on peut citer la chaîne ASAP science, qui produit différents formats de vidéos de vulgarisation, dont des chansons rassemblées dans une playlist pas tout à fait à jour. En cette période de fin d’année, je recommande notamment leurs chants de Noël scientifiques !

Ils sont également à l’origine de la chanson « Science never goes out of style », qui valorise les sciences et la recherche, et d’un morceau sur les consignes de sécurité dans un laboratoire (il y a beaucoup de parodies de chansons abordant la recherche et son fonctionnement, je n’en parlerai pas aujourd’hui en dehors de cette petite exception parce que ce n’est pas vraiment de la vulgarisation, mais manifestez-vous si ça vous intéresse).


Si vous n’êtes pas anglophone, vous commencez peut-être à vous lasser de ces recommandations incompréhensibles. Il faut dire que les chansons de sciences sont beaucoup moins nombreuses en français qu’en anglais mais il en existe quand même quelques-unes qui valent le détour !

Je pense notamment à l’adaptation française des « Epic Rap Battles of History » (parmi lesquels on trouve parfois de la science aussi) par la chaîne du Lab3 : les batailles de rap épiques de biologie ! Ici un duel sans merci entre les requins et les dauphins.

La chaîne de vulgarisation de l’esprit critique La tronche en biais a pour sa part le bon goût de compter parmi ses membres un musicien de talent (Vled Tapas, déjà mentionné en début d’article et dont vous trouverez le travail musical ici). On y retrouve donc deux chansons composées spécialement pour la chaîne et qui font l’éloge de l’esprit critique : J’ai comme un doute et L’esprit ouvert.

Force est de constater qu’en dehors de ces deux exemples, la vulgarisation chantée francophone est rare. Droupix, un Docteur en neurosciences devenu journaliste scientifique, avait lancé sa chaîne avec des chansons servant d’introduction à des articles de vulgarisation, mais il a a priori arrêté ce format depuis.

En revanche, si on s’écarte un tout petit peu de la vulgarisation pour s’intéresser à l’enseignement, on trouve à nouveau de super initiatives !

J’aime beaucoup Issaba, un rappeur et professeur de mathématiques qui propose des cours de maths rappés et fait intervenir ses élèves dans les clips qu’il met en ligne. Dans le même esprit, on peut citer Mélix SVT qui a toute une playlist de révisions en chansons pour les lycéens.

Enfin, toujours pour réviser même si non réalisées par des enseignants, les trois vidéos de Rap Philo de PV Nova et Cyrus North ont rencontré un beau succès (vidéo 1, vidéo 2, vidéo 3).


Si vous connaissez d’autres chansons scientifiques francophones faites-moi signe, on n’en a jamais assez ! D’ailleurs, si vous commencez à vous perdre sur YouTube, cet article peut vous occuper quelques heures sans difficulté (c’est du vécu). La prochaine fois on clôturera vraisemblablement cette série sur les dispositifs art et science avec une réflexion sur le théâtre et les jeux à vocation pédagogique.

Bonnes fêtes à toutes et à tous d’ici là !



Revenir à l’accueil du blog.

Un commentaire sur “Entre art et science : les notes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.