Travail avec des chercheurs

M’étant orientée vers la culture scientifique après un Doctorat et trois ans de mission complémentaire d’enseignement à l’Université, je connais bien le milieu de la Recherche et j’ai eu de nombreuses interactions avec des chercheurs, à qui je propose notamment des formations. Sont évoqués sur cette page mes projets les plus pertinents en terme de diffusion des savoirs auprès du grand public.

L’objectif global de mon travail au sein du Cercle FSER était d’accompagner les personnels de recherche pour les inciter à s’impliquer dans des actions de culture scientifique. J’en ai ainsi mobilisé plusieurs dizaines pour les faire participer à La bio au labo (plus d’informations ici) et plusieurs centaines pour les faire participer à Declics 2017 (plus d’informations ).
Dans les deux cas j’ai eu à cœur d’avoir des panels d’intervenants paritaires en terme de genres mais aussi en terme de statuts (Declics 2017 a ainsi mobilisé 28% de doctorants, 17% de post-doctorants, 16% de chargés de recherche, 15% d’ITA, 12% de directeurs de recherche et 7% de maîtres de conférence).

J’ai été sollicitée par le Dr Sébastian Lequime, chercheur post-doctorant à l’Institut Rega, pour concevoir avec lui un projet de vulgarisation de son domaine de recherche dans le cadre du dépôt d’une demande pour un financement post-doctoral.
Nous avons imaginé un triptyque de vidéos animées exposant les fondements de l’épidémiologie moléculaire et produites en trois langues (français, anglais et néerlandais). Le financement correspondant ayant été obtenu, ces vidéos sont actuellement en cours de réalisation et je suis en charge de la rédaction des textes qui sont mis en images.
Plus d’informations ici.

Souhaitant renouveler ce type de projets permettant de mettre ma connaissance de l’écosystème de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche au service de l’implication des personnels concernés dans des actions de culture scientifique, j’ai créé la structure de conseil FaScile.
Initialement pensée pour les chercheurs elle peut être sollicitée par toute personne souhaitant être accompagnée dans la conception ou la réalisation d’un projet de diffusion des savoirs.



Revenir à l’accueil du blog.

Travail avec les scolaires

En plus de nombreuses interventions ponctuelles en classe en tant que médiatrice (maternelles et primaires), j’ai eu l’occasion de travailler sur deux projets à plus long terme lorsque j’étais salariée du Groupe TRACES :
– J’ai amené des élèves de CM1/CM2 dans des musées de science et je leur ai fait rencontrer des chercheurs puis travailler sur un rendu écrit dans le cadre du projet d’initiation au journalisme « Jeunes reporters scientifiques », soutenu par le dispositif Classe à Paris.
– J’ai co-animé 10 séances mêlant théâtre et science, avec des collégiens, pour mettre en place le projet PERFORM (en savoir plus dans la rubrique Théâtre et culture scientifique).

J’ai également travaillé directement avec des enseignants et autres personnels de l’éducation nationale (Proviseurs, Recteurs, services de rectorats…), notamment pour mettre en place la session 2017 de l’action Declics (Dialogues Entre Chercheurs et Lycéens pour les Intéresser à la Construction des Savoirs), portée par le Cercle FSER. Cette opération a permis de faire rencontrer des chercheurs à près de 3000 lycéens (en savoir plus dans la rubrique Organisation d’événements).



Revenir à l’accueil du blog.

Théâtre et culture scientifique

Inspirée par l’agencement de l’amphithéâtre de Genopolys, lieu de culture scientifique inauguré fin 2013 à côté du laboratoire où je faisais ma thèse, j’y ai mis en place une pièce de théâtre évoquant la démarche scientifique et la place de la recherche dans la société. Galilée 2.0 était une adaptation de La vie de Galilée, de Bertolt Brecht, jouée par 14 comédiens issus du milieu de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.
Ce spectacle a été présenté 9 fois, notamment au congrès international Science & You 2015 et a donné lieu à une exposition à l’espace jeunesse de la mairie de Montpellier. Il a finalement débouché sur la création de la compagnie Galilée 3.0 qui prépare actuellement un nouveau spectacle, toujours à Genopolys.
Au delà des aspects artistiques (travail du texte, mise en scène, direction d’acteurs, création d’une bande son originale) j’ai géré toute la logistique de ce projet (planification, organisation des représentations, recherche de financements, communication, partenariats…).

Dans le cadre de mon contrat avec le Groupe TRACES, j’ai co-animé avec une comédienne une série de séances à destination de collégiens visant à leur faire appréhender les sciences par le prisme du théâtre.
Ces interventions faisaient partie de la mise en place du projet européen de recherche-action PERFORM. L’objectif était de proposer des outils pédagogiques aux élèves pour les aider à construire le contenu d’un spectacle que nous avons progressivement créé à partir d’exercices théâtraux. Une représentation devant leurs familles et d’autres élèves du collège a clôturé le projet.



Revenir à l’accueil du blog.

Organisation d’événements

En tant que vidéaste vulgarisatrice, je fais partie du Café des sciences : une association regroupant des créateurs de contenu vulgarisé sur internet. C’est à ce titre que j’ai co-organisé le premier festival présentant l’envers du décor de la réalisation de vidéos pédagogiques : le festival Vidéosciences, qui a eu lieu en janvier 2017 au Carrefour Numérique de la Cité des sciences.
La programmation comprenait 5 conférences, 9 tables-rondes, une soirée thématique et 13 ateliers pratiques.

J’ai organisé pour le Cercle FSER la session 2017 de l’opération Declics (Dialogues Entre Chercheurs et Lycéens pour les Intéresser à la Construction des Savoirs). Declics consiste à faire venir des personnels de recherche dans les lycées pour échanger de façon directe et personnelle avec les élèves dans un format de speed-meeting. En une heure et demie chaque lycéen rencontre ainsi 7 chercheurs.
En 2017 plus de 600 personnels de recherche (dont 53% de femmes et 12% d’anglophones) sont allés à la rencontre d’environ 3000 lycéens dans plus de 13 villes (52 lycées). Chacune des 57 rencontres organisées a donné lieu à une évaluation auprès de tous les participants (élèves, enseignants et chercheurs).

J’ai été membre active de l’association CBS2, l’association de doctorants liée à mon école doctorale de rattachement, pendant mes trois années de thèse. J’y ai notamment co-organisé trois rencontres annuelles rassemblant entre 100 et 250 doctorants et se déroulant majoritairement en anglais : les journées CBS2.
Je m’y suis impliquée en tant qu’administratrice en 2013, en tant que vice-présidente chargée de communication en 2014 et en tant que trésorière en 2015.



Revenir à l’accueil du blog.

Conception de dispositifs ludiques

Dans le cadre d’une formation à la médiation scientifique par les jeux de plateau, organisée en 2015 par l’Université de Lorraine, j’ai co-conçu un jeu à partir des travaux de la chercheuse en ethnologie Emmanuelle Simon. Son travail sur les problèmes d’infertilité en Afrique nous a inspiré Baby BOUM, qui utilise l’humour noir pour dédramatiser un sujet délicat et faire passer des messages pédagogiques. Le succès obtenu lors des sessions de test qui ont eu lieu pendant le colloque international Science & You a motivé une association locale, qui a repris le projet pour concevoir de vraies boîtes de jeu, réalisées et vendues via un financement participatif.

J’ai co-conçu un escape game pédagogique pour l’association Délires d’encre, dans le cadre d’une initiative pour donner plus de visibilité au livre édité à l’occasion de la Fête de la Science 2019. Sur le même principe que Panique dans la bibliothèque, sorti pour la Fête de la Science 2018, Recherche à risque est un escape game disponible en téléchargement gratuit sous la forme de ressources clé en main permettant à chaque bibliothécaire de le mettre en place dans son établissement.
Conçu pour mettre en valeur des portraits de doctorants, le scénario souligne les différentes étapes d’une démarche scientifique et le jeu sera suivi de séances de débriefing permettant de renforcer son impact pédagogique.



Revenir à l’accueil du blog.

Conception et animation de formations


Si vous souhaitez :
● initier des personnes à la vulgarisation scientifique
● faire découvrir l’utilisation de twitter dans un contexte professionnel
● accompagner des jeunes chercheurs dans une nouvelle orientation post-doctorale

Contactez-moi pour concevoir ensemble la formation dont vous avez besoin !


Quelques formations que j’ai déjà données :

– Initiation à la médiation scientifique : création et animation d’un stand
– Initiation à la vulgarisation scientifique : réalisation d’une vidéo pédagogique
– Internet : source de nouveaux outils pédagogiques (à destination des enseignants, centré sur les vidéos)
– De la thèse à la médiation scientifique : conseils et partage d’expérience
– Améliorer sa maîtrise vocale et posturale (formation basée sur 15 ans de pratique théâtrale)



Revenir à l’accueil du blog.

Conférences

En tant que conférencière, j’interviens aussi bien dans des événements à destination du grand public, avec des présentations scientifiques vulgarisées, que dans le cadre de journées professionnelles, à destination des acteurs de la culture scientifique, des enseignants ou des chercheurs.


Habituée à travailler avec des publics très différents, contactez-moi si vous cherchez une intervenante : j’adapte mes conférences à vos attentes.


Quelques conférences que j’ai déjà données :

– Les virus, nos improbables alliés
– Rosalind Franklin, au-delà de l’ADN
– Sexe, épigénétique et chatons
Comment asservir l’humanité avec des pathogènes (conférence second degré donnée en duo avec Helixis Felis)
– Diplômes, genres, statuts : qui sont vraiment les vidéastes culturels ? (Cette conférence est basée sur deux études que j’ai réalisées)
– Comment utiliser YouTube à des fins pédagogiques
– Vidéastes et médiateurs : deux démarches complémentaires


Ateliers

Médiatrice scientifique ayant exercé dans trois structures différentes (ESPGG, Eurêkafé et Délires d’encre) et sur différents événements ponctuels, j’ai conçu et animé de nombreux formats d’ateliers pour des publics variés (scolaires, familles, adultes…).
J’ai notamment été formée à la créativité technique, démarche inspirée du tinkering développé à l’Exploratorium de San Francisco.


Médiathèque, établissement scolaire, musée, entreprise, boutique… Quelle que soit votre structure, contactez-moi si vous souhaitez mettre en place un atelier pédagogique. Je m’adapte à votre budget et à vos besoins.

Vous possédez déjà des ateliers pédagogiques plus ou moins aboutis et cherchez quelqu’un pour les animer ou les peaufiner ? Je peux vous aider.


Actuellement je propose, sans frais de conception, des ateliers permettant d’appréhender les sciences à travers des expériences faciles à reproduire chez soi et n’utilisant que des objets du quotidien. Du type de celles que j’illustre en vidéo avec mes P’tites manips.

Ces expériences peuvent être agencées de deux façons pour constituer un atelier :
par thématique, qu’il s’agisse de thématiques scientifiques comme la tension de surface et la miscibilité des liquides ou de thématiques plus générales comme les couleurs, le petit déjeuner, les fruits et légumes, la chaleur…
au choix du public : dans ce cas une dizaine d’objets du quotidien sont présentés au public, chacun d’entre eux étant associé à une expérience… tenue secrète jusqu’à ce que l’objet soit choisi ! Jusqu’à 8 expériences peuvent ainsi être réalisées en une heure.



Revenir à l’accueil du blog.